Pièces détachées pour Triumph Spitfire MKI, MKII, MKIII

La Spitfire a bien failli ne pas voir le jour. C'est Leyland qui a sauvé le projet après le rachat de Triumph. Retrouvé sous un drap poussiéreux dans le département engineering, le prototype dessiné par Michelotti, a été le premier projet majeur à voir le jour à l'automne 1962.

Baptisé "Bomb", le prototype n'a connu que quelques modifications mineures pour devenir la Spitfire que l'on connait. Le Tableau de bord avec les instruments au centre, commun aux versions conduite à gauche ou à droite était l'une d'elles.

Le nom définitif est venu plus tard. N'en déplaise aux bien-pensants qui le voyaient comme un encouragement aux fous du volant, c'est bien Spitfire qui a été retenu. Evoquant le souvenir glorieux des chasseurs de la R.A.F vainqueurs de la Bataille d'Angleterre, c'était un nom très évocateur. 

Avec ses deux places spacieuses, son style splendide et ses équipements supérieurs à ceux de ses concurrentes comme la Sprite ou la Midget, la Spitfire a été un succès immédiat. Les prévisions de vente ont rapidement été revues à la hausse. Avec son moteur double carburateurs, ses 145 km/h, l'overdrive qui n'a pas tardé à arriver ainsi que son comportement routier, la Spitfire enthousiasmait ses propriétaires.

Produite de 1962 à 1980 à 315 142 exemplaires, la Spitfire est un succès incontesté pour Triumph.

Spitfire MK 1 / 2 / 3 
Spitfire MK 1 / 2 / 3